On prend toujours un train (en Suisse)

Au départ, je devais me rendre directement en Australie. En magasinant les vols, j’y ai vu une connexion à Zurich. Cela m’a donné l’idée d’un petit Eurotour pour visiter des amis et de la famille.

Martina tombe dans les 2 catégories; nous l’avons accueillie lors de son échange étudiant au Québec en 2004, donc c’est une amie que j’appelle ma soeur.

Nous n’avons pas beaucoup de contacts (le décallage horaire complique les communications outre-mer), mais quand elle est venue me chercher à l’aéroport, c’était comme si nous nous étions vues la veille. Pourtant, ma dernière visite remonte à 2007! Elle habite maintenant (depuis peu) à Bâle avec son mari Yakup.

Comme pour mes destinations précédentes, je n’ai ni planifié, ni effectué de recherches avant mon arrivée. Je me laisse surprendre et surtout guider par mes hôtes. Mais Basel (son petit nom allemand) m’a complètement charmée. Située à la frontière de la Suisse, la France et l’Allemagne, cette citée regorge d’histoire et de musées en plus d’être traversée par le Rhin, ce qui offre de superbe promenade sur le bord de l’eau.

J’avais pris de la documentation sur Bâle à l’aéroport en attendant Martina. Cela nous a permis de découvrir des circuits auto-guidés dans le centre historique de la ville qui est présentement animé par le Baselr Herbstmesse avec des manèges, des kiosques et des enfants partout!

On essaye de suivre les différentes étapes du circuit, mais ce n’est pas toujours évident de trouver! On fera également un arrêt obligatoire chez Läkerli Huus pour découvrir une spécialité de la région baloise: le läkerli (un genre de biscuit au pain d’épices dont la recette est brevetée).

On reprendra ensuire le tram pour rentrer à la maison. Il faut souligner que le transport en commun en Suisse est extrêmement bien organisé, rarement en retard et connecte tout le pays d’une façon ou d’une autre. Bien qu’il soit extrêmement dispendieux, il y a moyen de s’en sortir à bon prix quand on connait les bonnes personnes. Et, heureusement pour moi, j’ai obtenu un billet à 30 francs pour aller à Interlaken!

À suivre dans le prochain billet (petit preview photo disponible sur Instagram).

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: